HP

Trop intelligent pour être heureux ?

« Trop intelligent pour être heureux ? » est un livre qui concerne la question des personnes dites « HP » ou à Haut Potentiel.

Il y a quelques années, l’auteur de ce livre, Jeanne Siaud-Facchin a écrit un livre sur les enfants surdoués. Une fois le livre publié, elle a été surprise d’avoir été contactée par nombres d’adultes ayant lu le livre et qui lui ont annoncé s’être reconnu dans le livre… C’est que qui lui a donné l’idée et l’envie d’écrire ce livre.

D’emblée l’auteur explique la difficulté liée d’une part aux termes existants: HP, Surdoués,… et d’autre part aux mythes et croyances sur le sujet.

Pour les termes, ils sont souvent mal choisis et peuvent prêter à confusion…

  • HP: « Je suis une personne à Haut Potentiel, houlà…il va falloir l’exploiter… »
  • Surdoué: « Je suis mieux que les autres ? »
  • Précoce: « Ha bon je le suis plus tôt que les autres et ensuite je redeviens normal ? »
  • Et si je ne suis pas HP… je suis moins bien qu’un HP ?

C’est pour cela que l’auteur préfère parler de…zèbres 🙂 Dans cet article j’utiliserai le terme « HP » car c’est le plus utilisé. C’est aussi un bon mot clé pour des recherches ultérieures.

En ce qui concerne les croyances et mythes, ils sont nombreux:

« Les HP, ils réussissent brillamment à l’école, puisqu’ils sont surdoués »
« C’est une question d’intelligence, on les reconnaît à leur QI élevé »
« C’est rare, des Einstein ce n’est pas tous les ans »
« C’est certainement une invention de mamans ou papas qui vont nous en faire des enfants rois »
etc…

En quelques mots être HP c’est un état. Ce n’est pas une question d’intelligence, les HP sont intelligents « autrement ». Par exemple ils ont souvent des problèmes à l’école car ils peuvent connaître la solution à un problème sans pouvoir en expliquer le raisonnement. Ils sont également caractérisés par une extrême sensibilité.

Quelques indices vous permettant de vous reconnaître « HP »

  • J’ai l’impression que mon cerveau fonctionne non-stop, que je réfléchis sans cesse. Parfois j’aimerais avoir un bouton STOP.
  • Parfois j’ai instantanément une idée, mais je me dis que ce ne doit pas être juste car sinon les autres l’auraient eue « aussi »
  • En un instant je sens si une personne est bien ou pas dans sa peau
  • Je suis extrêmement sensible
  • Quand une chose m’intéresse, j’apprends facilement et vais vite au bout des choses voir au delà
  • Quand je travaille sur une chose qui me passionne, je peux en oublier de manger ou de dormir
  • J’ai un sens de l’humour un peu décalé, ou qui ne fonctionne qu’avec certaines personnes
  • Je ressens notre monde comme injuste et n’ayant pas de sens
  • Mmm Mmm, oui je me reconnais dans tout ces critères…mais je ne suis pas HP ! Je ne suis pas intelligent.

La liste ci-dessus est juste un aperçu et n’est certainement pas suffisante pour vous reconnaître HP ou non. D’autant plus qu’une stratégie courante chez les HP est de gommer ses capacités afin d’être accepté par le groupe.

Par contre j’espère que cet article est suffisant pour vous avoir donné envie de lire le livre: Trop intelligent pour être heureux de Jeanne Siaud-Facchin. Peut-être vous ferez vous un cadeau en le lisant et en vous reconnaissant dans le sujet ? Peut-être aussi reconnaîtrez-vous des gens de votre entourage ? Et n’oubliez pas…quand on a un enfant HP il y a de grandes chances que l’un des parents ou les deux le soient…

Je vous souhaite d’agréables lectures,

Bruno Sbille.

Quelques liens supplémentaires pour approfondir le sujet:

Un livre encore meilleur, selon moi, est apparu: « Je pense trop »

Le livre: Trop intelligent pour être heureux de Jeanne Siaud-Facchin

La page Facebook de l’auteur: www.facebook.com/groups/zebrajeannesiaudfacchin/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *