Encore une histoire sur le Management Visuel…

Exemple de Management Visuel

Au départ, lorsque j’ai découvert Agile, j’ai été rapidement intrigué par le concept de Management Visuel. Je savais que ça me plaisait beaucoup mais je ne savais pas vraiment pourquoi. En tout cas cela m’attirait fortement. J’ai souvent tendance à particulièrement aimer les techniques qui semblent bizarres ou non-professionnelles au premier coup d’œil mais qui, par après se révèlent particulièrement puissantes. Ceci explique peut-être cela…

Donc, par un beau jour de printemps, je travaillais chez mon client. A l’époque on se préparait à commencer à mettre Agile en place. Mon travail à ce moment là étaient de les aider à (mieux) organiser leurs « releases » (mise en production de projets). Et quel principes avons-nous utilisés pour faire cela ? Le Management visuel bien entendu !

Pendant cette période, mon client m’a demandé d’écrire un article pour la newsletter de l’entreprise. Le sujet devait porter sur Agile. Je voulais écrire à propos du Management visuel. Je me demandais comment faire un article sous forme très visuelle et une équipière m’a suggéré de le faire sous forme de BD / Roman photo.

Et bien…, le résultat est en dessous… Comme vous pouvez-voir, vous pouvez utiliser le Management Visuel même si vous ne faites pas (encore) de méthodes Agile.

Merci à Inge pour l’idée et merci à Alan, Florence, Benoît et Gregory qui ont pris leur rôle d’acteur et d’actrice très au sérieux ;-) (Merci aussi plus largement aux deux équipes L' »A-Team » et les « Kiwinners » d’accepter d’essayer tous ces concepts Agile parfois bien étranges… :-)

Page 1 sur 3

Page 2 sur 3

Page 3 sur 3

Si vous ne connaissez pas (encore) le Management Visuel, le concept est assez simple. Visualisez vos informations de suivi de projets (ou autres) sur un mur. C’est à dire que pour communiquer, pour documenter, pour discuter vous utilisez systématiquement des supports visuels. Vos supports sont en général une feuille A4, des post-it, et de gros marqueurs de couleurs.
Au premier coup d’oeil, celà paraît étrange. Surtout à notre ère du « tout numérique ». Il n’est pas rare qu’on me dise: « hey je ne vais pas faire de bricolages j’ai passé l’âge ! » Mais je peux vous assurer que cette manière de communiquer est simple et puissante (et peu coûteuse ;-) Cela a souvent pour effet d’améliorer la communication et la collaboration.

Faites cet exercice:

– Organisez une réunion, projetez une fiche excel sur l’écran et demandez aux participants d’ordonner une vingtaine de lignes en fonction de la priorité.

– Organisez une autre réunion, écrivez 20 choses à ordonner sur 20 post-it (une idée par post-it) collez le tour au mur n’importe comment et demandez au groupe d’ordonner les 20 idées par ordre de priorité.

Vous verrez qu’on assiste alors à une dynamique d’équipe complètement différente.

Si vous voulez en savoir plus je vous conseille cet article de Kelly Waters: The Power of a Whiteboard

Comme d’habitude, essayez et faites-vous votre propre opinion,

Bye,

Bruno.

Article traduit en français suite à un harcèlement assez intensif de Claude et Ludovic :-)

Bruno.

Ps: Billet écrit en écoutant  Delta Spirit – People C’mon



This content is published under the Creative Commons Attribution-Noncommercial-Share Alike 3.0 Unported license.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *